Une déclaration

Dans la rue, sur les places
Les trottoirs se font face.
Sur les places, dans la rue
Parmi les gens qui passent
Et la foule qui fait masse
Vous m’êtes apparue

Divine parisienne
Dont la vue seule aliène
Parisienne divine
Heureuse paroissienne
Voulez-vous? Soyez mienne
Votre teint armeline

A vaincu mes défenses
Je me rends en silence.
Mes défenses vaincues,
Mon coeur en pénitence
Comme un oiseau s’élance
A l’amour résolu.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s