Paris

Paris, les quais de la Seine. Amoureux d’une nuit.
Notre Dame en fond de toile
Son square sombre, plus bas le fleuve que déchirent les vedettes
Parisiennes.
Les ponts
Main dans la main, avec les yeux perdus dans un lac de tendresse…
Des sourires d’abord
Des larmes peut-être, trop-plein de bien-être…
La plus belle ville, dont les maisons se penchent
Sur les histoires d’amour..
Paris, nuits d’été sur les quais
Souvenirs, ils s’enlacent, se parlent tout bas…
Au loin, Montmartre joue les meringues
La tour Montparnasse
Fait de l’ombre à la rue de Rennes
Et le dôme des Invalides se vautre d’or fin.
Les Gobelins viennent mourir au bord du quartier Latin.
Une guitare, une clarinette et un bugle…
Cela suffit pour le swing d’une soirée !
Allez, on se lève, on continue, on joue….
Main sur la joue.
Et les enfants sur les balançoires ne savent même pas
Qu’ils s’aimeront un jour…

(c) Musefabe 2009


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s