Bretagne d’hiver

Ecume frissonnante et froide, douche d’embruns, vent qui gémit sa voix plaintive,
Bretagne, de roc et de brume, ton souffle me gifle!
La mer se creuse pour mieux battre le granit,
Le ciel complice et lourd a volé la couleur des vagues.
Je suis debout, je ferme les yeux, et le sel qui fend mes lèvres
M’empèche de sourire…
Les pècheurs disparus me regardent.
Aman mervel, peut être…

(c) Musefabe 2007


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s